Mini communiqués de presse gratuits sur lequel vous pourrez découvrir une foule d'informations traitant de plusieurs sujets. Les sections Articles et Questions/Réponses sont mises à votre disposition pour vous apporter toutes les informations que vous pourriez rechercher

La calvitie androgénétique : comment vivre avec la perte de ses cheveux ?


La calvitie est un complexe c’est certain ! Aucun homme ne peut se vanter d’être ravi de perdre ses cheveux et d’avoir le crâne qui se dégarni… Cependant il y a ceux qui l’acceptent et ceux qui l’acceptent moins bien. Les stars en sont un parfait exemple !

Ainsi lorsque la calvitie de Jude Law fait les titres des journaux people, comme un atout séduction en plus, affiché et assumé, on parlait il y a 15 ans de la calvitie de Barthez et de Zidane comme des calvities assumées. C’est par ailleurs Barthez (le gardien de but des bleus) qui a permis au crâne rasé de devenir à la mode à la fin des années 90. Mais nous nous éloignons un peu du sujet !
La calvitie peut-être facilement assumée par un homme qui ne doute aucunement de son charme et qui possède un physique qui lui permet de ne pas douter de lui. Lorsque l’homme est moins sûr de lui, la calvitie peut réellement donner un coup au moral ! Cependant il faut savoir faire avec l’inévitable et l’accepter. Nous allons voir rapidement quelques solutions pour mieux accepter sa calvitie.

Comment accepter la calvitie ?

Pour accepter sa calvitie il y a plusieurs solutions :

Se dire qu’il existe des hommes qui ont une calvitie plus aiguë,

Tenter de camoufler la calvitie : que ce soit en laissant pousser ses cheveux pour tenter de camoufler une calvitie légère, ou en utilisant une perruque, les deux solutions permettent de mieux accepter le regard des autres,

Se dire qu’on n’y peut rien ! Autrement dit accepter le fait que la calvitie androgénétique est inévitable et qu’il faudra faire avec. On peut pour s’accepter mieux se donner un look, un genre qui va vous permettre d’accepter votre nouvelle image. Faire pousser les cheveux très longs et coupe élaborée ou crâne rasé, à chacun sa solution.

La calvitie chez la femme

On parle souvent de la calvitie des hommes, mais beaucoup moins de celle qui peut toucher les femmes. Bien souvent victimes d’une chute importante de cheveux due au stress, les femmes souffrent bien plus souvent de pelade ou de trichotillomanie, que de la calvitie androgénétique (assez rare chez la femme). Ce problème est d’autant plus grave chez la femme que chez l’homme, en effet la société a accepter la calvitie chez l’homme comme un problème normal due à l’âge qui avance, mais la calvitie chez la femme est à l’inverse très peu connue !

0 commentaires:

Publier un commentaire